SEO – Quelle stratégie pour quel type de site ? Paris 2014

Master Class Girlz In Web, par Annabelle Bouard

« Éviter tout dispositif non naturel, contraire aux usages » – A.B.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voulais rappeler, comme l’on confond facilement référencement naturel et positionnement que, le référencement naturel consiste à inscrire un site web dans l’index de Google et le positionnement à positionner un site dans les résultats de recherche.

L’objectif du SEO ( Search Engine Optimisation) est d’optimiser le référencement naturel d’un site internet dans les moteurs de recherche.

Ceci étant dit passons au coeur du sujet, la conférence d’Annabelle Bouard ce mercredi 28/05/2014 en partageant avec vous ci-dessous les 10 points qui ont retenu mon attention.

 1/ Cohérence entre qualité web et SEO

Je suis ressortie de cette « master class » confortée dans l’idée qu’améliorer l’accessibilité et l’ergonomie d’un site Internet participe pleinement à optimiser son référencement dans les moteurs de recherche. Plus largement, suivre les recommandations visant l’amélioration globale de la qualité du site participe à améliorer sa visibilité.

Voilà un argument supplémentaire pour ceux qui en doutaient que travailler sur l’accessibilité, l’ergonomie et plus globalement la qualité web améliore l’expérience utilisateur et a un impact très positif sur le référencement naturel et donc aussi sur vos retours sur investissements.

 2/ Les méthodes d’exploration de google, découverte des «Rich snippets»

Le moteur de recherche Google explore le web à longueur de temps, il observe les comportements des utilisateurs, détecte les erreurs, sanctionne les duplications de contenu et propose des résultats de recherche en lien avec ces explorations.

Quels sont les usages des internautes ? Selon un type de requête, quel résultat s’attend-t-il à trouver ? Comment améliorer les résultats liés aux requêtes utilisateurs ?

Le moteur de recherche vise à « Proposer, anticiper ce que les internautes cherchent » Annabelle Bouard

Les résultats du moteur ne se limitent pas à du texte et des liens mais peuvent être enrichis d’images, de vidéos, d’actualités ou encore de notations.

Par exemple, si je tape : confiture cerises dans la barre de recherche, j’obtiens cette page :

Screenshot - confiturecerises

On peut constater que certains résultats sont enrichis d’une photo, d’une notation et même d’un fil d’Ariane !  Les résultats de recherche s’enrichissent de ce qui s’appelle les «rich snippets» qui permettent aux internautes de choisir le site encouragés par l’affichage d’une photo ou d’une note.

Le moteur récupère les informations au cours de ses explorations. Il est aussi possible de l’aider dans cette détection en utilisant des balises méta qui lui indiqueront ou trouver ses différentes informations : vidéos, images, shopping, carte, actus, notes d’utilisateurs etc… Cela mérite de s’y intéresser ! : )

 3/ Le Sitemap : un complément important pour faciliter l’exploration du site

Annabelle Bouard a bien insisté sur l’importance du fichier sitemap mais non pour remplacer l’exploration des pages de votre site par les moteurs de recherche, mais bien en complément de cette exploration (à noter qu’un plan de site ne doit pas forcément se trouver à la racine du site).

4/ Attention aux duplications de contenus (internes ou externes au site) qui sont toujours très pénalisées.

 5/ Les liens externes participent au SEO s’ils sont cohérents par rapport à votre domaine et s’ils viennent de sites référents dans leur domaine.

 6/ Le jargon

Quelques rapides définitions de termes utilisés en SEO :

  • Top tail : requêtes tapées fréquemment
  • Long tail : requêtes très peu ou jamais tapées
  • Requête chaude : une requête que tout le monde se met à saisir dans la barre de recherche du moteur

 7/ Un conseil : limiter la pagination

Pour faciliter l’accès aux pages qui se trouvent en profondeur, rien de tel que de bannir la pagination à 20, 30 100, 200 pages et de lui préférer une navigation par sous-catégories ou par mots-clés.

 8/ Un autre conseil : créer des liens internes qui pointent vers la profondeur de votre site, vers les articles.

 9/ Panda et Pingouin sont dans un bateau…

…mais surtout sont deux algorithmes de Google. Je retiens que PANDA sanctionne la duplication des contenus internes ou externes et PINGOUIN la sur-optimisation (fermes de liens…).

 10/ Des outils gratuits permettent un suivi à minima

  • Google Analytics
  • Google Webmaster Tools

Ils vont vous permettre entre autres d’avoir des indications sur :

  • Le nombre de visites par jour, semaine ou mois : Google Analytics
  • L’activité du moteur, le volume d’exploration : Google Webmaster Tools
  • Les liens internes : Google Analytics
  • La qualité des liens externes (page Rank – trust Rank)

Pour étudier plus précisément ces données, il faudra utiliser des services payants. Annabelle B. nous parle des crawlers ou encore d’outils payants qui permettront par exemple de mesurer ce qu’Annabelle Bouard nomme « la performance organique des pages » : c’est à dire le nombre de visites journalier d’une zone du site (concerne les pages qui ont généré au moins une visite) au cours d’une période donnée (par exemple de 2 à 4 semaines).

Des liens pour en savoir plus :

Sur les Rich snippets : http://www.alsacreations.com/article/lire/1509-microdata-microformats-schema-semantique.html

Suite à cette conférence, j’ai découvert ces deux outils gratuits qui permettent de détecter les contenus dupliqués :

 

 

 

 

2 pensées sur “SEO – Quelle stratégie pour quel type de site ? Paris 2014”

  1. Merci beaucoup pour toutes ces informations très intéressante. Je suis bien d’accord sur le fait de supprimer cette technique de pagination qui n’est pas pratique et qui surtout fait que le lecteur n’aura pas tendance à regarder autre chose sur le blog. Quant aux robots, ils ne feront pas de liens entre les articles.

  2. Une masterclass SEO d’un très haut niveau apparemment, je vais suivre de près Annabelle Bouard qui me semble une érudite de ce domaine fort complexe à appréhender de prime abord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *